Conscient du don dont il dispose, Olivier Lagardère, un médium suisse, a souhaité apporter une réelle dimension thérapeutique aux séances qu’il propose.

Sur le site de ‘Marie-Claire’ >

 

Un don qui se réveille

Lorsqu’il évoque son don de médiumnité, le premier souvenir qui vient à l’esprit d’Olivier Lagardère date de ses 8 ans. Un rêve qui annonce un mauvais présage, une discussion avec ses parents qui vise à le rassurer et, pourtant, le rêve qui devient réalité dans les moindre détails quelques années après. Les temps qui suivent, les nuits continuent d’apporter des éléments très concrets que le jeune Olivier retrouve plus tard, lorsque ses yeux sont ouverts. Alors qu’il enfouit ce don pour vivre une vie entre la mode et les ressources humaines, ce n’est que plus tard qu’il entreprend des études en psychologies cognitives et comportementales. Cet acquis lui permet aujourd’hui d’associer psychologie et médiumnité. « Ce n’est qu’au décès de ma grand-mère que j’ai ressenti le besoin d’aller récupérer ce vieux jeu de cartes et quand je l’ai retrouvé, j’ai eu des visions », se rappelle-t-il. Ce n’est que depuis 2004 qu’Olivier se consacra totalement à cette activité.

Traiter d’enjeux importants

Après des années à exercer ce don pour répondre à de nombreux clients qui viennent le voir avec tous types de questionnements, le médium suisse souhaite désormais apporter une notion thérapeutique à ses séances. « Aujourd’hui, je traite de problèmes importants, comme des grandes décisions à prendre, des conflits familiaux ou même des problèmes de santé, sans bien évidemment remplacer le travail d’un médecin. Je veux surtout travailler sur des enjeux médicaux ou scientifiques et sur les forts ancrages de la personne », ajoute Olivier. Si ce dernier peut encore utiliser le jeu de cartes de son arrière-grand-mère, qui a déclenché beaucoup de choses en lui, il plonge son regard dans les yeux de son interlocuteur et c’est à ce moment-là, qu’il affine son ressenti en posant quelques cartes devant lui.

Plus que des visions sur l’avenir, une recherche du bien-être du corps et de l’esprit

De son propre aveu, le médium « entre en contact avec l’âme de la personne, par des flashs visuels et audibles. Je vois des situations, des visages, des environnements, des prénoms ou d’autres éléments très précis. Je ne sais pas vraiment comment je fais, mais ce n’est pas important. Ce qui est important, c’est que les choses se fassent ». explique le médium. En annonçant alors son ressenti, c’est une vraie prise de conscience qui opère chez son client. Les liens toxiques se coupent, l’angoisse diminue et les sentiments de bien-être et de libération psychologique s’emparent de tout l’être. Avec son tact, sa bienveillance mais aussi les terribles expériences de vie qu’il a traversées, Olivier Lagardère est un médium qui voit plus loin que ses visions, mais voit son client dans l’ensemble de son être, sur son passé, son futur, mais surtout sur son présent.

Sans avoir la capacité de transmettre son don, le médium va lancer une formation afin d’expliquer sa méthode de tirage de cartes à toutes personnes curieuses d’en apprendre davantage sur ce sujet mais aussi à ceux qui disposent de cette appétence.